CAP MONETIQUE

L'évolution des monnayeurs et l'essor du paiement par carte

L'évolution des monnayeurs et de l'encaissement des espèces a permis à CAP MONETIQUE de devenir leader dans les technologies de paiement par carte.


L’histoire du groupe CAP MONETIQUE débute avec la création de la société SEDECO en 1979, pionnière en matière de gestion déléguée de photocopieurs auprès des usagers des bibliothèques universitaires et municipales.

 
 
-

L’essor rapide de l’activité et la particularité de l’encaissement d’espèces a engendré l’évolution des monnayeurs à pièces vers les terminaux de paiement par carte. Par cette innovation, CAP MONETIQUE acquiert la maîtrise des technologies « cartes » qui deviendra ensuite le point commun de l’ensemble de ses activités.

Le groupe CAP MONETIQUE est constitué de sociétés métiers, spécialisées par marchés.

Il assure une mutualisation des moyens transversaux : management, ressources humaines, gestion financière, service technique, recherche et développement de produits.

Aujourd’hui, la Holding CAP MONETIQUE (détenue à 100% par ses dirigeants : Ghislain Moreau et Barbara Billac) contrôle l’ensemble des filiales.

Historique

 
 

1980 : SEDECO
En savoir +

En 1980, Ghislain MOREAU propose à 4 amis de créer une activité afin de répondre à une demande de photocopieurs en libre-service avec monnayeurs à pièces sur le site de la Centrale Nucléaire de Chinon. 18 mois plus tard, ce service est étendu à 3 Galeries Marchandes, en 1983, un contrat est signé avec la Bibliothèque Universitaire du Mans, puis Nantes, ensuite Marseille, ce qui a permis de découvrir le marché des bibliothèques universitaires, municipales et nationale. (Actuellement, 80% des bibliothèques universitaires de France sont équipées, les grandes médiathèques, la Bibliothèque Nationale de France et la Bibliothèque Publique d’Information)
Les contraintes liées au ramassage de la monnaie ont fait naître un besoin de lecteurs de cartes et automates de rechargement.

1988 : MONECARTE
En savoir +

En 1988, MONECARTE a été créée pour concevoir des appareils monétique pour les photocopieurs : lecteurs de cartes (jetables puis rechargeables), et des distributeurs rechargeurs automatiques de cartes… (Prime d’innovation ANVAR 1989)
MONECARTE se développe en diversifiant son activité, autour des systèmes de paiement par cartes pour la distribution automatique de boissons, des restaurants universitaires ainsi que des cartes d’identification et cartes multi applications pour les universités.

1991 : CARTAX
En savoir +

En 1991, l’activité s’étend par le rachat de Xafax, société important des lecteurs de cartes d’Allemagne. Rebaptisée CARTAX, elle commercialise des systèmes de paiement et de gestion par cartes magnétiques dans l’environnement bureautique (photocopieurs, imprimantes…).

1993 : Groupe CAP MONETIQUE
En savoir +

En 1993, la holding CAP MONETIQUE est créée. L’effectif global atteint 23 personnes.

1993 : MONECONCEPT
En savoir +

En 1993, suite à la liquidation judiciaire de son fournisseur Monedata, le groupe rachète cette société qu’il nomme MONECONCEPT.
Basée à Sophia Antipolis (Nice), elle permet au groupe d’avoir son propre bureau d’études d’ingénieurs et de fabrication spécialisés dans l’électronique, capable de répondre aux besoins des clients des différentes filiales en matière d’appareils monétiques.

1994 : MONEPARC
En savoir +

En 1994, la société MONEPARC a été créée pour commercialiser des systèmes de paiement par cartes dans l’environnement du parking et du stationnement.

1995 : MONESISTEMA
En savoir +

En 1995, le Groupe se tourne vers l’Espagne en s’implantant à Barcelone avec la création de MONESISTEMA, chargée de commercialiser les produits des filiales.

2000 : Ad CARTE
En savoir +

En 2000, la société Ad CARTE voit le jour dans le but d’apporter un service téléphonique sur la carte de photocopies des étudiants.
Par la suite, elle oriente son activité en commercialisant des systèmes de reproductions multimarques (bibliocopieurs, imprimantes, scanners de livres, lecteurs numériseurs…)

2006 : EAS
En savoir +

En 2006, le dirigeant d’EAS, partenaire depuis plusieurs années, cède son activité à CAP MONETIQUE. Spécialisée dans la fabrication d’automates de paiement pour lavage auto, distributeurs de jetons, changeurs de monnaie, cette société s’intègrera à MONECONCEPT grâce à son activité de production qui devient complémentaire.